VILLES ET VILLAGES COMESTIBLES DE FRANCE

Territoires citoyens d'autosuffisance alimentaire
 

PRÉSENTATION

À quoi correspond le label Villes et Villages Comestibles de France ?

Carottes

Le label citoyen national des démarches nourricières sur les territoires

Le label citoyen « Villes et Villages comestibles de France – Territoires citoyens d’autosuffisance alimentaire » en cours de développement vise à donner de la visibilité aux éco-systèmes alimentaires durables, à valoriser les initiatives pilotes d’agriculture urbaine participative citoyenne et solidaire, et à accompagner les territoires qui développent des démarches nourricières en tant que projet de territoire, et se mettent ainsi en marche vers l’autosuffisance alimentaire.

L’appellation « Villes et Villages Comestibles de France » est déposée auprès de l’INPI par l’association Incroyables Comestibles France.

 

L’initiative des Incroyables Comestibles comme catalyseur d’un projet global de transition alimentaire des territoires

Avec la promotion d’une agriculture et d’une alimentation saine pour l’homme et pour la planète, l’autosuffisance alimentaire est congénitale de la démarche participative citoyenne des Incroyables Comestibles.

En cinq ans d’existence sur le territoire national, les Incroyables Comestibles ont propulsé le thème de l’autosuffisance alimentaire des territoires dans le débat public dans notre pays.

La démarche « Villes et villages comestibles de France – Territoires citoyens d’autosuffisance alimentaire » s’inscrit dans la dynamique de mobilisation citoyenne sans précédent des territoires que les Incroyables Comestibles ont suscité sur le terrain de l’agriculture urbaine participative et solidaire.

Les Incroyables Comestibles souhaitent jouer un rôle de catalyseur dans la structuration d’une démarche cohérente et globale permettant de mettre à disposition des territoires, des ressources, des compétences, des leviers d’action, des modèles économiques pour faire émerger des éco-systèmes alimentaires durables et résilients.

Une mise en convergence des leviers de la transition

Les Incroyables Comestibles sont convaincus que toutes les solutions et tous les leviers d’action existent pour construire une nouvelle réalité alimentaire des territoires, en espace urbain comme en milieu rural.

La démarche proposée vise à permettre une mise en convergence des actions dans le cadre de stratégies citoyennes de transition concertées et coordonnées entre l’ensemble des acteurs qui portent la dynamique de transition citoyenne, et associant les acteurs de la chaîne alimentaire, du producteur au consommateur.

OBJECTIF

Quels sont les objectifs du projets ?

Concombre

L’autosuffisance alimentaire se définit comme la capacité d’un territoire à couvrir tout ou partie des besoins nourriciers de sa population.
La démarche vise à créer les conditions d’une transformation des systèmes alimentaires locaux pour faciliter la transition des territoires vers une agriculture et une alimentation saine et consciente, dans le plein respect de l’homme et de la planète, locale, résiliente. Il s’agit d’évoluer vers des systèmes alimentaires organisée dans la juste et équitable répartition des ressources entre les acteurs, dans la dignité de chacun et dans la co-responsabilité du tout.

(Re)Faire de l’alimentation un vecteur de convivialité, de liens, de bien-vivre ensemble, d’insertion, de cohésion sociale, de relations partagées à haute qualité d’humanité

Revaloriser les patrimoines alimentaires locaux, les terroirs, l’agriculture de proximité, renforcer les filières alimentaires locales et relocaliser l’économie alimentaire

Rétablir une information objective, libre et indépendante des lobbies agricoles et alimentaires sur la réalité des besoins nutritionnels de la population, et sur les enjeux autours des procédés de cultures et de la nourriture

Promouvoir l’autosuffisance alimentaire et la résilience nourricière des territoires

Faciliter la prise de conscience, par le grand public, du lien étroit entre une alimentation saine, vivante, la santé et le bien-être

Promouvoir la ville, l’urbanisme et la dimension paysagère citadine de demain en tant qu’espace nourricier

Permettre la réappropriation et la réhumanisation, par les citoyens, de leur alimentation

Lutter contre le gaspillage alimentaire insoutenable et à valoriser les déchets alimentaires, et les déchets vert d’une façon générale, comme de précieuses ressources

Réapprendre à nos concitoyens à cuisiner et à promouvoir la démocratie alimentaire, c’est-à-dire à une démocratisation de l’accès pour tous, y compris les couches sociales dévalorisées, à une alimentation saine et locale

Faire de l’alimentation un levier d’éveil des nouvelles génération au nouveau monde et la nouvelle citoyenneté, dans le respect du vivant et la coresponsabilité du tout

PARTENAIRES

Qui est associé au projet ?

Tomates-grappe

Le développement de la démarche labellisée est avant tout une co-construction. Elle a vocation à sortir du giron des Incroyables Comestibles, et à être portée par un consortium d’acteurs de la transition citoyenne. Nous sommes actuellement à la recherche de partenaires potentiels. N’hésitez pas à nous contacter !

CONTEXTE

Dans Quel contexte s’inscrit ce projet ?

Aubergine

A ce jour, la ville d’Albi (dans le Tarn, 55.000 ha) est officiellement entrée dans la démarche. D’autres territoires suivent et notre objectif est de la déployer à grande échelle dans les deux ans qui viennent (2018-2019). Des contacts sont d’ores-et-déjà établis avec une quinzaine de villes susceptibles de devenir territoires-pilotes.

Un groupe de pilotage national a été créé au printemps 2017 dans le giron de la coordination nationale IC France. Ce groupe travaille au développement et au pré-positionnement de la démarche.
Il a pour mission de construire une hypothèse de travail permettant d’aller au-devant des partenaires potentiels.

Quatre grands levier au service de démarches collectives structurantes de territoires

Promouvoir le concept de « ville comestible – territoire nourricier » et relayer une pédagogie autour de la notion d’autosuffisance alimentaire et de l’impact des démarches d’autosuffisance alimentaire sur les territoires

Mobiliser, activer et de renforcer la participation des habitants autour de démarches d’agriculture urbaine participative et solidaire

Mettre en réseau les acteurs du territoire comestible et du système alimentaire local sur le champ de la production, de la transformation, de la distribution et de la consommation

Développer des méthodologies, des ressources pédagogiques, des outils, des supports, et réunir des compétences permettant d’accompagner les acteurs et les territoires dans leur transition alimentaire vers l’autosuffisance

CALENDRIER

Quelles sont les échéances du projet ?

Courge

PARTENARIAT

Comment se joindre au projet ?

Agrume

La démarche s’appuie sur la construction d’un partenariat de développement – cadre entre des têtes de réseaux nationales, qui peut trouver ensuite des déclinaisons locales qui se configurent en fonction des territoires.

Partenariat de rang 1

Partenariat de développement socle avec les acteurs de la transition citoyenne des territoires (forte convergence de valeurs et d’objectifs)

Partenariat de rang 2

Partenariat d’action avec des acteurs avec lesquels il existe des compatibilités en terme de valeurs et d’éthique, des convergences d’objectifs et des complémentarités

Partenariat de rang 3

Partenariat d’actions négocié avec des acteurs avec lesquels il existe des intérêts croisés, sans pour autant qu’il soit au cœur de la démarche

NOUS CONTACTER

Comment en savoir plus ?

Banane-epluche

8 + 4 =

Pin It on Pinterest